PREPARATION A LA PHASE ÉPIDÉMIQUE DE Covid-19

PREPARATION A LA PHASE ÉPIDÉMIQUE DE Covid-19

Rédigé le 22/03/2020
SOFMER

Modération IL: Document de crise du ministère de la santé daté du 16 mars 2020 traitant de l'organisation de la préparation à la phase épidémique de COVID-19.



Citation

Établissements de santé
Médecine de ville
Établissements et services médico-sociaux


Introduction 

La cinétique de l’épidémie au niveau international et notamment l’évolution du nombre de patients «cas confirmés» en France et en Europe amènent à compléter le premier opus du guide méthodologique « Préparation au risque épidémique de Covid-19 » par un second afin de disposer d’éléments d’organisation opérationnels pour mettre en œuvre la stratégie d’atténuation des effets de la circulation active, voire très active du virus Covid-19 sur le territoire (phase épidémique).

L’objectif de ce guide méthodologique « Préparation à la phase épidémique de Covid-19 » vise à préciser le cadre d’intervention général à mettre en œuvre en phase de circulation active du virus par les trois secteurs de l’offre de soins et préciser les liens de coordination entre les acteurs du système de santé pour permettre d’assurer la prise en charge des patients infectépar ce virus. Il s’agit en particulier de définir la stratégie d’organisation des soins ambulatoires pour les patients les moins graves et l’organisation des établissements de santé qui seront essentiellement mobilisés pour la prise en charge des patients présentant des signes de sévérité ou de gravité. Comme l’opus 1 du guide « Préparation au risque épidémique Covid-19 », les éléments d’organisation proposés dans le présent opus 2 s’inscrivent dans la doctrine du plan ORSAN REB élaboré et mis en œuvre dans chaque région par l’ARS.

Ce guide méthodologique à destination des acteurs du système de santé (professionnels des secteurs hospitaliers, libéraux et médico-sociaux) a pour objectif de les accompagner dans leur démarche de préparation à la phase épidémique du nouveau Coronavirus : SARS-CoV-2.

Compte tenu de la perspective de circulation active au niveau national du SARS-CoV-2 et des différentes modalités de prises en charge (hospitalisation complète, ambulatoire, médecine de ville...), il est nécessaire d’apporter aux personnels soignants de première et deuxième ligne (professionnels de santé libéraux, SAMU-Centre 15, structures d’accueil des urgences, services des maladies infectieuses, services de réanimation...), aux professionnels de ville et au secteur médico-social, des éléments d’information afin d’assurer une prise en charge précoce et sécurisée des patients. Ce guide rappelle aussi les actions de préparation nécessaires, de formation, et d’information des professionnels impliqués dans la prise en charge des patients infectés par le virus. Il indique, à ce stade des connaissances, les éléments essentiels dont tous les professionnels concernés doivent prendre connaissance.

Il apporte des éléments d’information sur la conduite de la crise qui doit s’inscrire dans une vision large de la prise en charge des patients (médecine ville et soins ambulatoires, établissements de santé, établissements médico-sociaux). Le pilotage régional par l’ARS doit permettre une meilleure mutualisation et une coopération efficace des acteurs de santé mobilisés. L’enjeu consiste à assurer une bonne coordination entre les différents acteurs sur un territoire afin de sécuriser et fluidifier le parcours de soins des patients.

Il précise les rôles, les modalités de mobilisation et les moyens de coordination entre l’ensemble des acteurs de soins pour permettre une couverture sanitaire des territoires satisfaisante et équitable. Le dispositif de prise en charge ambulatoire doit être formalisé, dans le cadre de la stratégie régionale et décliné dans chaque territoire. Il propose des solutions d’organisation au regard notamment du risque de saturation du SAMU/Centre 15, qui reste garant de la prise en charge des cas les plus graves et de la permanence des soins.

Ce guide vise aussi à définir le cadre d’intervention de chacun des établissements de santé Covid-19 (1ère et 2ème ligne) et les moyens de coopération et de coordination entre ces établissements pour permettre de façon rapide une prise en charge en cascade des patients Covid-19 éligibles à la filière d’aval.

 

médico-social. Le véritable enjeu consiste à assurer la bonne coordination entre les différentes structures de soins sur un territoire, et surtout entre les différents acteurs afin d’optimiser les compétences de chacun, de créer des liens rapides et d’assurer la continuité et la permanence des soins. Il s’agira de proposer une réponse sanitaire organisée autour d’un ensemble de professionnels de santé hospitaliers et libéraux en garantissant la couverture des besoins du secteur médico-social.

Ce guide apporte des éléments d’information sur les modalités à mettre en œuvre au sein des établissements et services médico-sociaux comprenant des mesures barrières et d’adaptation des organisations internes (règlementation des visites, profil des visiteurs, mesures à l’entrée de l’établissement ...) prenant en compte la vulnérabilité au virus SARS-CoV-2 des résidents (personnes âgées, personnes handicapées fragiles et/ou présentant de multiples facteurs de comorbidité associés). Bien entendu, les mesures d’hygiène à mettre en œuvre seront le socle à ne pas déroger. Dans la mesure où certaines structures médico-sociales (EHPAD) sont des lieux qui pourraient favoriser une chaîne de transmission très active du virus SARS-CoV-2 avec des conséquences potentiellement défavorables pour certains résidents. Les mesures d’hygiène devront être renforcées par des mesures particulières à adapter selon la typologie des personnes hébergées, pendant tout la période de circulation active voire très active du virus au sein du territoire national.

Ce guide tient compte des organisations territoriales mises en place au sein des territoires tels que les Groupements Hospitaliers de Territoires (GHT), les Communautés professionnelles territoriales de santé (CPTS) ou les dispositifs d’appui à la coordination et rappelle les outils de télémédecine disponibles pour permettre de renforcer la stratégie de prise en charge en ambulatoire des patients non graves, et de protéger les personnes vulnérables en établissement social ou médico-social.

Ce guide n’a pas vocation à définir des organisations strictes à mettre en œuvre mais propose des orientations qui devront être adaptées en fonction des régions, des organisations pré-existantes et de la démographie disponible au sein des territoires.

Comme évoqué dans l’opus 1, « Préparation au risque épidémique Covid-19 », ce guide n’impose aucune disposition réglementaire nouvelle.

Il appartient aux ARS, aux professionnels de santé, aux directeurs des établissements médico-sociaux, et des établissements de santé en collaboration avec les responsables médicaux des services de maladies infectieuses et tropicales (SMIT), les urgentistes, les réanimateurs, les pédiatres, les équipes opérationnelles d’hygiène et toutes les autres spécialités concernées de décliner ces orientations en fonction de leurs organisations et de les adapter le cas échéant.

Ce guide s’inscrit dans les lignes directrices pour la prise en charge du SARS-CoV-2 du Haut Conseil de Santé Publique (HCSP) et de l’ECDC(European centre for disease prevention and control).

Des fiches techniques synthétiques permettant une traduction opérationnelle des éléments intégrés dans ce guide seront publiées dans un deuxième temps.

Ce guide est susceptible d'être modifié en fonction de l'état des connaissances et de l'évolution des données épidémiologiques. Il est mis en ligne sur le site du Ministère de la santé : https://solidarites- sante.gouv.fr/


guide-covid-19-phase-epidemique-v15-16032020.pdf guide-covid-19-phase-epidemique-v15-16032020