Haut Conseil de la santé publique AVIS relatif à la prise en charge du corps d’un patient cas probable ou confirmé COVID-19

Haut Conseil de la santé publique AVIS relatif à la prise en charge du corps d’un patient cas probable ou confirmé COVID-19

Rédigé le 25/03/2020
SOFMER


Le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) a été saisi par la Direction générale de la santé (DGS) le 10 mars 2020 afin de réexaminer les modalités de prise en charge des corps en cohérence avec les précautions recommandées pour la prise en charge des patients peu ou pas symptomatiques (cf. Annexe1).

Le HCSP a émis un premier avis le 18 février 2020 sur la conduite à tenir en cas de décès d’un patient infecté par le virus SARS-CoV-2 [1].

Au vu des connaissances disponibles en février et du caractère encore émergent du virus, cet avis préconisait des mesures maximalistes. L’évolution des connaissances, de l’épidémie (avec le passage en stade épidémique de niveau 3) et du nombre de décès ainsi qu’un taux de mortalité plus faible par rapport à des infections dues à d’autres coronavirus (SRAS, MERS-CoV) rend caduc cet avis.

Le HCSP a réactivé le groupe de travail «grippe, coronavirus, infections respiratoires émergentes » composé d’experts du HCSP ainsi que d’autres experts pour l’actualiser (cf. Annexe 2).


hcspa20200324_cosacoprenchducodunpaco.pdf hcspa20200324_cosacoprenchducodunpaco