AVIS relatif aux critères cliniques de sortie d’isolement des patients ayant été infectés par le SARS-CoV-2

AVIS relatif aux critères cliniques de sortie d’isolement des patients ayant été infectés par le SARS-CoV-2

Rédigé le 11/04/2020
SOFMER


Le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) a été saisi par la Direction générale de la santé (DGS) par courrier en date du 11 mars 2020.

La DGS souhaite disposer des critères cliniques permettant une levée des mesures de confinement des personnes cas COVID-2019, biologiquement confirmés ou non.

Contexte

La situation épidémiologique actuelle (passage au stade 3 de l’épidémie au 14 mars 2020) ne rend plus applicable la recommandation figurant dans l’avis du HCSP du 5 mars 2020 [1] relatif à la prise en charge d’un cas confirmé de COVID-19, qui préconise d’obtenir deux RT-PCR sur des prélèvements nasopharyngés négatives à 48 heures d’intervalle avant d’autoriser la sortie de confinement.

Le HCSP a pris en compte

  • La situation épidémiologique avec passage en stade 3 de l’épidémie et la nécessité d’utiliser, pour établir le diagnostic de COVID-19, des critères cliniques, compte tenu du nombre croissant de cas, d’un risque de dépassement des capacités de prélèvements et de réalisation des tests par les laboratoires de virologie, et de la disponibilité des tests diagnostiques ;

  • L’histoire naturelle de l’infection à SARS-CoV-2 ;

  • Les données de virologie dont celles relatives à la cinétique et à la durée de l’excrétion

    virale, variables en fonction des formes cliniques ;

  • La recommandation de suivi par RT-PCR de tout patient présentant une forme sévère de COVID-19 hospitalisé en réanimation ;

  • Le fait qu’en raison d’un nombre extrêmement limité de données scientifiques, le cas des enfants ne pourra être abordé dans cet avis.


hcspa20200316_critere_clinique_levée_isolement.pdf hcspa20200316_critere_clinique_levée_isolement