Recommandations Accident Vasculaire Cérébral

La Nef

jeudi 01 décembre 2022 de 17:00 à 18:30

Président(e): Alexis Schnitzler (Garches) Modérateur(s)/Modératrice(s): Olivier Remy-Neris (Brest)
17:00

Introduction

Alexis Schnitzler (Garches, France)

 

 

17:05

Méthodologie de l'écriture des recommandations de bonnes pratiques à la Haute Autorité de Santé

Pierre Gabach (Paris, France)

L'écriture des recommandations de bonnes pratiques sont une des activités majeures de la haute autorité de santé. elles suivent une méthodologie scientifique et rigoureuse permettant d'élaborer des documents d'informations structurées,  argumentées, opérationnelles et accessible au plus grand nombre. Au delà des concepts généraux, cette présentation exposera les spécificités des recommandation sur le guide Rééducation à la phase chronique d’un AVC de l’adulte : Pertinence, indications et modalités.

 


17:30

Recommandations en MPR, tour d'horizon des productions de la Haute Autorité de Santé

Michel Gedda (Paris, France)

Dans le champ de la MPR, il existe de nombreuses recommandations de bonnes pratiques parfois méconnues. Ce tour d'horizon permettra de présenter les grands messages de recommandations publiées en particulier en MPR à orientation neurologique et concernant l'AVC.

 


17:50
Rééducation à la phase chronique d’un AVC de l’adulte : Pertinence, indications et modalités de la rééducation cognitive
 
Mélanie Cogne (Rennes, France)
 
Cette présentation exposera l'argumentaire scientifique de l'élaboration des recommandations de bonnes pratiques de rééducation cognitive et les principaux résultats. Les troubles cognitifs peuvent concerner les fonctions attentionnelles, mnésiques, exécutives et langagières notamment, retentissant alors sur les capacités fonctionnelles des personnes atteintes. Après une évaluation cognitive détaillée, il est nécessaire de proposer aux patients concernés par des troubles cognitifs une rééducation adaptée et suivie. Quels que soient le type d’intervention et la ou les fonctions cognitives concernées, l’objectif est de parvenir à des changements qui soient pertinents pour la vie quotidienne des patients. Cette rééducation cognitive englobe les aspects de psycho-éducation, l’entraînement cognitif visant à améliorer la fonction, et l’apprentissage de l’utilisation d’aides et de stratégies dans un but de compensation.
 
 

18:00

Rééducation à la phase chronique d’un AVC de l’adulte : Pertinence, indications et modalités de la rééducation motrice

Maxence Compagnat (Limoges, France)

Cette présentation exposera l'argumentaire scientifique de l'élaboration des recommandations de bonnes pratiques de rééducation motrice et les principaux résultats. La rééducation motrice de l’AVC est définie comme l’application de méthodes thérapeutiques pratiquées manuellement ou à l’aide d’instruments dont l’objet est la prévention secondaire, la conservation, le rétablissement, l’optimisation ou la suppléance des troubles de la fonction motrice consécutifs à un accident vasculaire cérébral avéré. Il est nécessaire de proposer un programme de rééducation adapté et suivi, aussi bien pour le membre inférieur que pour le membre supérieur, aux personnes présentant des séquelles d’une paralysie initiale au-delà de six mois après un accident vasculaire cérébral (AVC)