Indication des HBPM chez les personnes sup à 70 ans et COVID-19+

Indication des HBPM chez les personnes sup à 70 ans et COVID-19+

Rédigé le 05/04/2020
SOFMER


Elaboré par le service de médecine vasculaire du CHU Amiens Picardie (version du 27 mars 2020)

  • Le risque thrombo-embolique des patients covid-19 parait élevé et peut persister jusqu’à 90 jours après hospitalisation chez les patients ayant nécessité une réanimation (risque le plus important).

  • Les D Dimères sont élevés (sup à 1000) voire très élevés (jusqu’à 35000) chez les patients covid-19 et seraient un facteur prédictif de mortalité en cas d’élévation majeure.

  • Les interactions médicamenteuses possibles avec les antiviraux utilisés pour le traitement des patients covid-19 rendent l’utilisation des anticoagulants oraux directs (Apixaban, rivaroxaban, dabigatran) dangereuse

  • Les AVK risquent d’être difficiles à équilibrer chez ces patients
    On privilégiera donc l’utilisation des HBPM (Héparine non fractionnée si insuffisance rénale sévère)


fiche_pratique_pour_prophylaxie_et_traitement_de_la_mtev_des_patients.pdf fiche_pratique_pour_prophylaxie_et_traitement_de_la_mtev_des_patients