Parcours de soins d’un patient COVID+ MCO-SSR-Domicile-EHPAD Mesures de prévention du risque infectieux

Parcours de soins d’un patient COVID+ MCO-SSR-Domicile-EHPAD Mesures de prévention du risque infectieux

Rédigé le 11/04/2020
SOFMER



 

Parcours de soins d’un patient COVID+ MCO-SSR-Domicile-EHPAD

Mesures de prévention du risque infectieux

page1image29198592page1image29212032

Extrait de lAvis du 16 mars 2020 relatif aux critères cliniques de sortie d’isolement des patients ayant été infectés par le SARS-CoV- 2. (HCSP 13 p.) : recommandations concernant la levée du confinement (p.7)

1. En population générale
Au plus tôt au 8jour à partir du début des symptômes ;
ET au moins 48 h à partir de la disparition de la fièvre vérifiée par une température (...) < 37,8°C (mesurée avec un thermomètre 2 fois par jour, et en l’absence de toute prise d’antipyrétique depuis au moins 12 h) ;
ET au moins 48 h à partir de la disparition d’une éventuelle dyspnée (fréquence respiratoire inférieure à 22/mn au repos) ;
La disparition de la toux ne constitue pas un bon critère dans la mesure où peut persister une toux irritative au-delà la guérison. Dans les 7 jours qui suivent la levée du confinement, il est recommandé d’éviter les contacts rapprochés avec les personnes à risque de forme grave.

2. Pour les personnes immunodéprimées (figurant dans la liste des personnes à risque de l’avis du HCSP du 14 mars 2020*)
A partir du 
10jour à partir du début des symptômes ;
ET au moins 48 h à partir de la disparition de la fièvre vérifiée par une température (...) < 37,8°C (mesurée avec un thermomètre 2 fois par jour, et en l’absence de toute prise d’antipyrétique depuis au moins 12 h)
ET au moins 48 h à partir de la disparition d’une éventuelle dyspnée (fréquence respiratoire inférieure à 22/mn au repos) ;
AVEC, lors de la reprise des activités professionnelles, le port d’un masque chirurgical de type II, pendant les 14 jours suivant la levée du confinement. Il est aussi rappelé l’importance du respect des mesures d’hygiène des mains.

1/ Si mutation ou transfert en MCO pour prise en charge d’une pathologie

intercurrente

Pendant la période de confinement du patient : chambre individuelle, maintien des précautions complémentaires contact** (PCC) et des précautions complémentaires gouttelettes** (PCG) le temps du confinement du patient ;

Après la période de confinement du patient (dans les 7 jours suivant la levée du confinement du patient - 14 jours si le patient est immunodéprimé) : application des précautions standard, chambre individuelle, et le patient porte un masque chirurgical lors de soins rapprochés et lorsqu’il quitte sa chambre, en respectant les mesures d’hygiène des mains (notamment FHA avant/après port du masque).

2/ Si mutation ou transfert en SSR

Pendant la période de confinement du patient : privilégier le secteur ou unité géographique dédiée COVID-19

  • -  Réflexion en amont de l’admission pour identifier le secteur de prise en charge

  • -  Information du personnel et rappel des précautions

  • -  Accueil du patient :

    Chambreindividuelle,PCC,PCG**

    Portdemasquechirurgicalparlepatientsipossiblelorsdessoins

  • -  Organisation des soins :

    Matérieldédiéautantquepossible,sinondésinfectionaprèschaqueutilisation
    Rééducation en chambre avec les précautions d’usage (accès au plateau technique interdit aux patients Covid+)

  •  

    Après la période de confinement du patient : appliquer les précautions standard ; selon l’état clinique et la compliance du patient, l’accès au plateau technique est autorisé, sinon rééducation en chambre.
    Si le patient se rend sur le plateau technique avec d’autres patients, lui faire pratiquer une friction hydro-alcoolique et lui faire porter un masque chirurgical pendant 
    7 jours (14 jours si le patient est immunodéprimé). Nettoyage-désinfection de tout matériel utilisé.

    Si l’entretien du matériel entre chaque patient ne peut être garanti, le patient est pris en charge en fin de séance.

    Rappel : les balnéothérapies non chlorées sont fermées, et les balnéothérapies chlorées sont possibles sous réserve d’une analyse bénéfice/risque.

    3/ Si retour à domicile après hospitalisation

    Pendant la période de confinement du patient :

    Le patient applique les recommandations sanitaires d’isolement à domicile (https://solidarites- sante.gouv.fr/IMG/pdf/covid19_fiche_patients-2.pdf)

    Après la période de confinement du patient :

    •   Dans les 7 jours, le patient évite les contacts rapprochés avec les personnes à risque de forme grave. Pour les patients immunodéprimés, lors de la reprise des activités professionnelles, le patient porte un masque chirurgical pendant 14 jours. Il est aussi rappelé l’importance du respect des mesures d’hygiène des mains.

    •   S’il s’agit d’un professionnel de santé : port d’un masque chirurgical pendant 7 jours au contact des patients et/ou de professionnels de santé (14 jours si immunodéprimé). Si le professionnel de santé a développé une forme grave, l’évaluation se fait au cas par cas avec le médecin de la santé au travail.

      4/ Si retour en EHPAD après hospitalisation

      Pendant la période de confinement : privilégier le secteur ou unité géographique dédiée COVID-19

    • -  Réflexion en amont de l’admission pour identifier le secteur de prise en charge

    • -  Information du personnel et rappel des précautions

    • -  Accueil du résident :

      Chambreindividuelle,PCC,PCG**

      Portdemasquechirurgicalparlerésidentsipossiblelorsdessoins

    • -  Organisation des soins :

      matérieldédiéautantquepossible,sinondésinfectionaprèschaqueutilisation
      Cf. les 2 procédures disponibles sur le site du CPias Normandie : 
      http://www.cpias-normandie.org/actualites/toute-l- actualite/coronavirus-covid-19,2868,5052.html – Rubrique EMS >Gestion des cas COVID+ : principes de la sectorisation en EMS

      >Prise en charge d’un résident cas possible/avéré COVID-19 en EMS

      Après la période de confinement : même prise en charge que les autres résidents
      Port du masque chirurgical si soins rapprochés ou sortie de la chambre impérative (et si le résident le supporte).


COVID19_circuits patients_v4.pdf COVID19_circuits patients_v4