Surveillance de l’Hémostase chez les patients hospitalisés COVID-19

Surveillance de l’Hémostase chez les patients hospitalisés COVID-19

Rédigé le 11/04/2020
SOFMER


Surveillance de l’Hémostase chez les patients hospitalisés COVID-19

La prévention de la thrombose veineuse apparaît comme un enjeu majeur chez les patients hospitalisés COVID-19.

1- Identification biologique d’un risque thrombotique élevé : Les patients présentant :

  • -  Une concentration de fibrinogène > 8g/L

  • -  Ou des D-Dimères > 3 mg/L

    sont à très haut risque thrombotique.

    2- Mesure de l’activité anti-Xa :

  • -  Prélèvement 4 heures après une injection sous-cutanée d’HNF/HBPM,

  • -  Indispensable pour le suivi des traitements par HNF :

o Prévention haut risque : 0,3-0,5 U/mL
o Prévention très haut risque/curatif : 0,5-0,7 U/mL (cibles thérapeutiques)

- Traitements HBPM : Indiqué pour détecter un surdosage : o Ne pas dépasser 1,2 U/mL (enoxaparine)

- En cas de switch AOD vers HNF ou HBPM :

La mesure de l’activité anti-Xa des HNF/HBPM peut être perturbée par la concentration résiduelle d’AOD anti-Xa (Xarelto®, Eliquis®). Dans ces conditions, elle n’est donc pas représentative de l’effet anticoagulant propre de l’HNF/HBPM.
Cette interférence peut persister plusieurs jours, selon la cinétique d’élimination du médicament (dépendant de la fonction rénale).

L’équipe d’hémostase du secteur d’Hématologie est disponible pour toute question : Poste 4236. Document établi d’après les recommandations du GFHT/GIHP (3 avril 2020).


Surveillance_de_l’Hémostase_chez_le_patients_hospitalisés_COVID.pdf Surveillance_de_l’Hémostase_chez_le_patients_hospitalisés_COVID